Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Le blog de Nanou Provence
  • Le blog de Nanou Provence
  • : Puisque j'habite une région où il fait souvent beau, venez prendre quelques rayons de soleil et goûter quelques-unes de mes préparations. Entrez dans ma cuisine, sur les Terres de l'olive et du vin...
  • Contact

Recherche

RETROUVEZ-MOI SUR :










Archives

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 14:03

Reconnaissez-vous ces ingrédients ??

Du riz bien sûr, mais aussi..................

Des lentilles corail, que j'adooooooore !!!!!

Ce petit dôme a été mon repas de midi. Je peux dire que je me suis concoctée cette assiette, qui est pour moi une mine de minéraux, de protéines et un régal tellement pur et simple !

C'est le genre de plat que je mange d'un trait, en me délectant par sa texture.

Toutes ces saveurs rustiques qui se mélangent........


Voyez plutôt !

Petit dôme de lentilles corail sur son lit de riz complet

- 1 verre de lentilles corail
- 1 verre de riz complet
- 1 càs d'huile de noix
- huile d'olive
- 1 échalote
- 1 pointe de poudre de coriandre

1°) Hachez finement l'échalote et la faire revenir dans de l'huile d'olive

2°) Dans une sauteuse, faire cuire le riz façon pilaf. Avant de mettre l'eau, les grains de riz doivent bien être enveloppés de matière grasse et deviennent blancs. Salez. Ajoutez l'échalote à la fin de la cuisson du riz

3°) A part dans une casserole, recouvrir les lentilles d'un grand verre d'eau, salez et les faire cuire à feu doux. Attention, les lentilles cuisent assez rapidement, surveillez la cuisson et les laisser légèrement "craquante", sinon vous les retrouverez assez vite en purée et c'est moins agréable. A la fin de la cuisson, ajoutez la poudre de coriandre.

4°) Dans le bol, tassez la couche de lentilles, puis les recouvrir d'une couche de riz. Tassez à nouveau. Démoulez votre bol sur une assiette et le tour est joué

Arrosez le tout d'huile de noix


Personnellement je suis très friande de levure diététique, j'ai carrément "pané" le dessus de mon dôme.

Dégusté avec une salade verte, vous voilà requinqué pour le restant de la journée !





A BIENTOT LES AMI(E)S.......................

Repost 0
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 20:43
Quelques petits grains de riz sont toujours les bienvenus et font toujours le bonheur dans notre assiette !


En tout cas, il a fait le bonheur dans mon assiette ; je l'ai cuisiné façon risotto. J'ai utilisé du riz long et non de l'arborio et le résultat était appétissant au final de la cuisson.

C'est un plat d'une simplicité absolue, mais qui me ravit à chaque fois.

J'ai toujours gardé à l'esprit, le fait que ma grand-mère cuisinait avec peu d'ingrédients. Elle arrivait malgré tout à régaler sa famille et son petit monde sortait toujours de table rassasié. Elle m'a sûrement légué ce petit savoir ou cet art, d'accomoder les restes, je ne sais pas quel mot pourrait traduire cet état de fait, mais en tout cas, je pense souvent à elle qui était toujours dans sa cuisine ; il y régnait une ambiance familiale, conviviale et heureuse.

Avec quelques ingrédients de base et d'épicerie, vous voilà sauvés si vous êtes en manque d'idées ou en retard pour les courses.

Il vous reste une tomate dans le réfrigérateur ?

Oui ? Alors on y va...........

Riz long "Façon Risotto" (2 personnes)

- 2 verres moyen de riz long
- 1/2 cube de bouillon de légumes
- 1 tomate (ici une coeur de boeuf)
- 1 oignon
- 1 sachet de "Riz d'Or"

1°) Dans une sauteuse légèrement huilée, faites revenir un oignon finement émincé. Jetez-y votre riz  et laissez les grains s'envelopper de matière grasse jusqu'à ce qu'ils blanchissent à la cuisson

2°) A ce stade, versez un peu d'eau avec la  moitié d'un cube de bouillon de légumes. Ne salez pas car le cube est déjà pas mal salé

3°) Pelez et épépinez votre tomate. Ajoutez la au riz.

4°) Ajoutez le sachet de poudre "riz d'or " (cela ressemble à du safran) et complétez avec de l'eau si besoin. Tournez souvent, car il faut que les grains de riz soient bien cuits, mais restent légèrement croquants


BON APPETIT ET A BIENTOT !
Repost 0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 23:26
Lorsque je visite certains blogs et que je vois les recettes de risotto, surtout avec du riz Arborio, je ne peux pas y résister, les photos de ces grains si particuliers me donnent toujours envie d'en faire à la maison.

Et aujourd'hui, inutile de vous dire quel a été le plat du jour.



Je dis que ce riz est particulier, car il absorbe parfaitement bien le liquide de cuisson sans trop ramollir. J'adore la texture un peu collante de ces grains !

Si facile et tellement bon..........

Arborio et petites asperges (2 personnes)

- 1 bocal de petites asperges vertes (fraîches si c'est encore la saison...)
-  200 grs de riz arborio
- 1 oignon
- 1/2 cube de bouillon 100 % végétal
- huile d'olive
- parmesan

1°) Pelez et hachez finement l'oignon, le faire rissoler dans une sauteuse avec un peu d'huile d'olive

2°) Ajoutez le riz ; bien mélanger les grains à la matière grasse

3°) Ajoutez progressivement environ 1 litre d'eau et la moitié de votre bouillon cube (je n'ai pas salé le riz)

3°) Procédez à la cuisson à couvert en tournant souvent pour que le riz n'accroche pas à la sauteuse, ajoutez de l'eau si vous jugez cela nécessaire. Les grains doivent être légèrement croquants, mais également moelleux.
Là est la seule difficulté de la cuisson du riz arborio.

4°) A la fin de la cuisson, ajoutez un filet d'huile d'olive, mélangez y quelques asperges vertes délicatement. Gardez-en quelques-unes, que vous ferez réchauffer au micro ondes et poserez en garniture sur le dessus.

Personnellement, je n'ai pas rajouter de vin blanc, car il y en avait déjà dans le bouillon

Parsemez de parmesan sur chaque assiette.



Repost 0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 18:58

J'ai vite replanté ma petite plante. Vous en devinez le nom, j'en suis sûre !
Elle a embaumé mon caddie hier au supermarket et dans ma cuisine, je vous dis pas. Quelle odeur, quel arôme, un nuage de fraîcheur, mais mieux que ça, en fait l'odeur embaume les marchés de Provence !

Non ce n'est pas de la menthe...

Mais du BA-SI-LIC !!!

Je l'ai rempotée en espérant que d'autres tiges pousseront au fur-et-à-mesure de ma cueillette feuille à feuille. C'est très odorant, un parfum intense ; s'il fallait caractériser le Sud par rapport à un parfum, indéniablement je nommerais cette plante.

Et aujourd'hui, nous avions pas mal de choses à faire au jardin, profitant du beau temps nous mangeons souvent sur la terrasse, malgré la neige des peupliers qui envahit pas mal nos plates-bandes mais ce n'est pas grave, on est tellement bien dehors que malgré ça, je n'ai  pas envie de manger à l'intérieur.

Donc, j'ai préparé un plat de pâtes, tout simplement parfumé avec cette plante aromatique, c'est rapide, pas très calorique, et délicieux, voici la recette



Pâtes au basilic

- 2 poignées de spaghettis
- 2 tomates bien mures
- basilic
- 2 ou 3 gousses d'ail (selon le goût)
- huile d'olive
- parmesan

1°) Pilez au mortier vos feuilles de basilic (personnellement, je prends pas mal de feuilles pour qu'elles aromatisent bien le plat), pour ceux qui n'ont pas de mortier vous pouvez les mixer légèrement

2°) Ajoutez et pilez  l'ail épluché et dégermé dans le mortier

3°) Ébouillantez les tomates pour leur lever la peau plus aisément, coupez les en morceaux et ajoutez les à la pommade basilic ail qui est dans le mortier, écrasez le tout ensemble. Salez, poivrez.

4°) Après avoir fait cuire vos pâtes, une fois égouttées, ajoutez cette préparation froide à vos spaghettis, surtout sans la faire chauffer, car le basilic perdrait tout son arôme. 

5°) Bien mélanger et allongez d'un filet d'huile d'olive.

Consommez immédiatement avec  du parmesan, ou même nature. Préférez les spaghettis un peu épais, bien incorporés à la sauce c'est un délice.




Repost 0
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 00:11

 

Encore un plat du Sud !
Malgré la grisaille du ciel aujourd'hui, on peut toujours mettre du soleil dans nos assiettes !

Cela faisait longtemps que je n'avais pas mangé la Polenta ainsi préparée ! Ma grand-mère cuisinait  souvent cette recette ; avec pas grand chose elle régalait sa famille !

POLENTA1

Personnellement, la semoule de maïs, dit Polenta, je l'aime bien cuite et moelleuse..
Je dirai presque...."façon gâteau!".

   

POLENTA2

Polenta en sauce (3 personnes)

- 6 saucisses
- olives noires
- champignons (ceux de votre choix) ceux qui sont parfaits avec ce plat, sont les sanguins ou les girolles
- 1 brick de sauce tomate
- huile d'olive
- ail
- persil
- 2 oignons
- 450 grs de Polenta

1°) Dans une casserole, faire cuire la polenta dans de l'eau salée. Je n'en mets pas trop au début, je tourne régulièrement et en ajoute au fur et à mesure, lorsque je juge qu'elle est cuite et qu'elle a absorbé tout le liquide.

2°) Versez un filet d'huile d'olive dans la semoule et versez la dans un plat à gratin et laissez durcir.

3°) Dans une sauteuse, faire frire les saucisses préalablement piquées avec une fourchette. Ajoutez les oignons émincés, l'ail et le persil hachés, les champignons, la sauce tomate, salez, poivrez et laissez mijoter à feu doux. En fin de cuisson ajoutez quelques olives noires.

4°) Coupez des triangles de Polenta et arrosez le dessus avec la préparation

ditll_BONSOIR

Repost 0
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 22:14

 

CROZET2

Première intro : Une envie de Crozets.......

Mais oui, j'avais acheté récemment deux paquets de Crozets en pensant réaliser prochainement un gratin avec ces délicieuses petites pâtes. Je ne connaissais absolument pas la façon de les cuisiner, mais lors d'un repas chez des amis, j'ai de suite adopté cette recette et m'étais dit qu'à l'occasion je devais refaire ce petit plat absolument succulent et qui crait à merveille l'ambiance hivernale des séjours de ski. A noter que j'ai goûté ce plat accompagné de Diot (saucisses Savoyardes), un délice !

...Il faisait 17° chez moi aujourd'hui, donc l'ambiance pseudo hivernale, n'était pas vraiment au rendez-vous, mais bon ce n'est pas grave, ça sentait bon quand même les lardons fumés et le fromage fondu.

Deuxième intro : Je n'aime pas trop ces températures en plein hiver !

Je sais que beaucoup d'entre vous êtes en train de penser :

"Veinarde, mais tu sais pas la chance que tu as !"

Mais oui, c'est agréable, mais ces températures "presque" printanières ne sont pas normales et me font tout d'un coup penser..... boum!... au réchauffement climatique. Je ne noircis pas le tableau mais vivant à la campagne, je me rends compte facilement que les saisons ne ressemblent pas à celles que j'ai, que l'on a connues par le passé !

Ça y est, j'ai cassé l'ambiance hein ?

Mais non, vous allez voir on va se rattraper.... Hier soir, j'ai parcouru un blog que j'ai vraiment adoré et à mon goût très bien fait, je pense au blog "le blog des mangeurs de graines" qui relate fort bien les gestes que nous devons adopter pour que notre vieille et bonne Terre ne supporte plus nos débordements journaliers. Allez adoptons chacun un petit geste journalier pour aider notre belle planète à se sentir mieux !

   

PLANETE

  Mesdames et Messieurs, merci de votre attention, je continue avec ma p'tite recette....  :-)) Smile !!!

CROZET1

Mes Crozets au Reblochon (mais avec du Mont d'Or c'est meilleur !!!) (3 personnes)

- La moitié d'un Reblochon
- 150 grs de Crozets (j'ai fait moitié Nature, moitié Sarrasin)
- quelques lardons fumés
- 1 petite bouteille de vin blanc sec (250 ml)
- 2 gros oignons
- muscade
- farine

1°) Hachez les oignons et faites les revenir dans un peu de beurre. Ajoutez les lardons et faites rissoler.

2°) Saupoudrez d'une cuillère à soupe de farine, mélangez et versez le vin blanc sur les oignons et lardons, bien déglacer (j'ai rajouté un peu d'eau pour enlever l'acidité du vin blanc) et laissez très légèrement épaissir

3°) Faire bouillir de l'eau salée. Versez vos Crozets et laissez cuire environ 20 minutes

4°) Une fois égouttés, versez les Crozets dans un plat à gratin, avec votre mélange oignons/lardons et la sauce. Coupez et parsemez votre fromage, muscade, poivrez, salez légèrement

5°) Enfournez à four chaud et faire gratiner 

  

YOUPI_WEEKEND

 

Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 22:09

   

PATECOURG1

Un petit plat tout simple agréablement parfumé avec de l'huile d'olive !

En ce moment, gros travaux dans la maison, ponçage et peinture, bref l'horreur !
Relooking du salon et de la salle à manger et franchement vivement que cela se termine... Ainsi aujourd'hui m'étant improvisée une petite place bien proprette dans ma cuisine, j'ai rapidement préparé ce plat de pâtes, frais, léger et complet !

Pâtes aux courgettes (2 personnes)

- 4 courgettes
- ail
- 2 oignons
- huile d'olive
- pâtes

1°) Pelez et hachez finement les oignons, les faire rissoler dans une sauteuse.

2°) Pelez les courgettes et coupez les en rondelles pas trop fines, ajoutez les aux oignons et les faire revenir ensemble. Ajoutez un peu d'eau et laissez cuire à couvert

3°) Salez, poivrez et ajoutez l'ail

4°) Faites cuire les pâtes de votre choix, lorsqu'elles sont cuites, mélangez les aux courgettes. Parsemez de parmesan ou de gruyère râpé et allongez d'un filet d'huile d'olive

L'été, je parsème ce plat de quelques feuilles de menthe hachées ou ciselées...
Un régal de fraîcheur.

PATESCOURG2

 

Voyageons autour de la Blogosphère !

WHERE_DO_YOU_LIVE

  Dominique de Cuisine Plurielle, m'a récemment adressé un message concernant ce jeu convivial qu'elle eut l'idée de lancer et effectivement de commune en commune, on peut s'apercevoir ainsi que nous sommes seulement à quelques kilomètres les un(e)s des autres.

vignoble2

LA_FARE_EGLISE

champoliviers3

   

Petit village, entouré d'oliveraies et de vignobles

Nanou

spiritangels@hotmail.fr

France

13, Bouches du Rhône

LA FARE LES OLIVIERS

 

Repost 0
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 21:10

 

gnocchisemoule2

En garniture d'une viande,
ou accompagnées d'une salade verte !

Il existe des ingrédients simples et faciles à composer, il suffit parfois de pas grand chose pour réaliser un très bon plat, rapide et peu onéreux.

"Les gnocchis à la semoule"... Je prépare ce plat souvent en guise d'accompagnement de viande type "rôti", ou bien vous pouvez préparer une sauce tomate et en arroser vos gnocchis. De toute manière, je trouve que l'emploi de la semoule trouve souvent sa place dans de nombreuses préparations de plats sucrés ou salés.

Gnocchis à la semoule (6 personnes)

- 125grs de semoule de blé fine
- 50cl de lait
- 80grs de parmesan râpé
- 80grs de beurre
- 2 jaunes d'oeufs
- persil
- 1 pincée de noix de muscade
- huile d'olive

1°) Portez le lait  à ébullition dans une casserole. Ensuite, faites y cuire la semoule à feu doux tout en remuant

2°) Hors du feu, ajoutez le beurre, le parmesan (réservez-en quelques pincées), salez et poivrez, sans oublier la noix muscade râpée

3°) Laissez tiédir et incorporez les 2 jaunes d'oeufs ainsi que le persil haché ou déshydraté

4°) Étalez la préparation dans un grand plat, laissez complètement refroidir

5°) A l'aide d'un verre retourné, découpez de petits disques. Déposez les dans un plat à gratin légèrement beurré en les faisant se chevaucher. Parsemez ensuite du reste de parseman râpé et arrosez d'un filet d'huile d'olive.

6°) Faites gratiner 15 minutes dans un four préchauffé (210°C)

gnocchisemoule1

 

Repost 0